Prendre rendez-vous maintenant

Avant de parler de posturologie, il est intéressant de déterminer si vous avez besoin de corriger votre posture. Voici un test facile à réaliser pour évaluer vos besoins.

 Vos pieds participent-ils à vos différentes douleurs ?

Testez votre entrée podale, avec le test de rotation de tête afin de savoir si vos pieds jouent un rôle à distance dans vos différentes douleurs, ce qui dans l'affirmative donnerait une indication de semelles posturales pour vous soulager

Tenez-vous debout pieds nus sur un sol dur. Demandez à quelqu'un de se placer derrière vous et de maintenir vos épaules immobiles avec ses mains.

Tournez la tête au maximum d'un côté puis de l'autre en évaluant l'amplitude de mouvement.

Tournez la tête au maximum d'un côté puis Renouvelez l'opération mais en ayant cette fois les pieds sur un sol mou (tapis mou, moquette épaisse, couverture pliée en quatre).de l'autre en évaluant l'amplitude de mouvement.

Si vous tournez la tête avec plus d’amplitude lorsque vos pieds reposent sur un sol mou, cela veut dire que votre entrée podale perturbe votre équilibre. Dans ce cas, des semelles posturales peuvent vous aider.

Qu’est ce que la posturologie ?

La posturologie est une discipline qui étudie la position de l’homme dans l’espace à l’aide d’appareils de mesures spécialisés. Elle est fondée sur les notions d’équilibre, d’aplomb et de stabilité. Cette discipline s’intéresse à la fois à la capacité de demeurer en équilibre sur ses pieds, à la symétrie du corps et à la perception visuelle de l’horizontalité.Cette méthode est un outil d’analyse ou de diagnostic de l’état de santé des patients.

Pour qui ?

* Les enfants

* Les adultes

* Les personnes âgées

* Toute personne ne présentant aucune pathologie neurologique

Pourquoi ?

  • prévention des scolioses et attitudes scoliotiques
  • lombalgies, sciatalgies, cervicalgies…
  • troubles musculo-squelettiques
  • instabilité, vertiges, maux de têtes, fatigue
  • troubles de l’équilibre
  • conséquences des dyslexies, dysorthographies…
  • optimiser la performance chez les sportifs

Le déséquilibre postural

Il est causé par le manque des synchronisation d’un ou plusieurs capteurs posturaux que sont les pieds, les yeux, la mâchoire, les articulations, la peau et les oreilles.

A savoir que deux capteurs prédominent : les pieds et les yeux.

  • Le pied

    Tout repose sur lui, car c’est le tampon terminal sur lequel repose le corps. On le corrige en posant une semelle conçue sur mesures par le podologue, que l’on portera le temps nécessaire pour que le cerveau assimile et fixe le nouveau schéma corporel.

  • Les yeux

    Il ne s’agit pas de l’organe de la vision mais des muscles oculomoteurs qui l’entourent. Une asymétrie dans leur fonctionnement peut avoir une répercussion au niveau du cou et des épaules. Ces muscles oculomoteurs peuvent être facilement rééduqués avec quelques séances d’orthoptie.

  • La mâchoire

    Située entre les chaines musculaires postérieures et antérieures du corps, elle joue un rôle primordial dans l’équilibre général. La qualité de l’occlusion dentaire, le bruxisme (serrement et grincement de dents) par exemple entrainent une tension musculaire asymétrique constante de la tête aux pieds. Le traitement orthodontique, les gouttières occlusales sont des éléments importants du rééquilibrage postural.

  • Les articulations

    La colonne vertébrale étant au centre, toute perturbation de son bon fonctionnement se répercute aux autres fonctions du corps. Il est essentiel de réharmoniser les dérangements intervertébraux, de lever les contractures, de soulager les douleurs, de maîtriser l’évolution des pathologies déformantes pour maintenir l’équilibre postural.Le traitement ostéopathique d’accompagnement est nécessaire.

  • La peau

    Les cicatrices perturbent l'équilibre en modifiant les voies réflexes. Leur traitement est souvent nécessaire pour améliorer l’équilibre postural.

L’objectif de l’examen clinique postural

  • mettre en relation le symptôme (souvent la douleur) et le déséquilibre postural
  • analyser ce déséquilibre par des tests toniques et manœuvres spécifiques pour évaluer le tonus musculaire
  • déterminer le ou les capteurs en dysfonction (une réorientation vers un autre professionnel spécialiste d’un autre capteur sera fréquente)
  • traiter les capteurs posturaux , ce qui consiste à créer un nouveau schéma corporel, à modifier les tensions des chaînes musculaires pour placer notre corps dans les meilleures conditions de récupération ou de réparation et donc à diminuer voire supprimer le symptôme.

Traitement

Le podologue posturologue réalisera en cas de dysfonction du capteur podal une semelle dite posturale contenant de très fins éléments permettant de stimuler les capteurs du pied. Un contrôle régulier sera nécessaire pendant le traitement.

Particularités des semelles posturales

  • Elles sont fines. Les éléments thérapeutiques utilisés n'excèdent pas 3 mm ce qui facilite leur mise en place dans la chaussure.Elles ne bloquent pas le pied dans une position déterminée.

  • Elles sont fermes, permettant aux pieds et à ses capteurs cutanés d'informer le cerveau comme il se doit.Toutefois, en cas de douleur retrouvée à la palpation, un revêtement souple peut être mis en place.

  • Elles sont stimulantes et donc permettent une rééducation posturale active et permanente.Il faut donc les porter le plus longtemps dans la journée.

  • Elles sont en principe provisoires, le but étant de les supprimer dès que leurs stimulations ont été intégrées au schéma corporel. Cependant, il arrive parfois que l'intégration du schéma corporel ne se fasse pas.